Accueil / Exposition " Vérité provisoire


Quelques mots sur les images.

Composition de l'expo.

Date et lieu de l'expo.

Vérité provisoire.


Depuis son origine la photographie est liée à l’idée d’instantané et de vérité.

La photographie prend en considération « à la fois le monde, le monde des images et les images du monde » selon la formule de François Soulages.

Image du monde de la nature : rencontres privilégiées dans des lieux particuliers, torrents, parcs, ville, mon jardin… Vision d’un instant, rencontre d’une image mentale émergente d’un inconscient actif et d’une réalité fragile, changeante.
Images toujours issues d’un moment de plaisir de la découverte et offertes à d’autres regards. L’abstraction toute relative de ces images sollicite une interrogation sur la représentation de la vérité de l’instant.

Image du monde ou monde de l’image : ici la photographie ne fige pas le temps. Ces ex-voto de l’imagerie « populaire » nous entraînent vers les vérités d’une époque révolue. Vérités usées aux frottements du temps dont les empreintes marquent toujours notre mémoire collective.

Déjà malmené par l’abstraction et le passage des jours, le poids du réel photographique l’est aussi par l’expérimentation de l’image numérique.

Ne cherchons pas le plaisir de la vérité dans la certitude de la croyance et plongeons avec délice dans le bonheur du doute actif, du questionnement d’une vérité toute provisoire.

Le 08.04.04 Gérard Scache

haut

Composition de l'expo:

32 tirages numériques, encre à base de pigments sur papier d'art 100% coton sans acide. ( Pérennité des tirages supérieure à un siècle ).

Chaque tirage est présenté dans un cadre type " caisse ".

Format des cadres :

  • 21cm x 32cm
  • 32 cm x 42 cm
  • 42 cm x 50 cm
  • 32 cm x 50 cm

haut

Exposition :

7 février 2007

 

Centre Social et Culturel

Joseph Gaidier

12 avenue de la Libération

63200 RIOM

haut